Subventions

Demander une aide à la publication ou à la traduction

L’État français et certaines institutions proposent aux éditeurs étrangers des programmes d’aide à la traduction et à la publication d’ouvrage d’origine française. Voici, ci-dessous, les principales aides accordées par le Centre National du Livre (CNL) et par l’Institut Français (IF).

Le Centre National du Livre, organisme du Ministère français de la culture, propose un programme de subventions pour la prise en charge des coûts de traduction et, exceptionnellement, des coûts d’acquisition de droits pour les éditeurs étrangers qui souhaitent publier des ouvrages d’origine française.

Le montant de la subvention pour la traduction est calculé sur la base des coûts de traduction. La somme accordée représente entre 30% et 60% du total de ce coût.

Le montant de la subvention pour l’acquisition des droits peut couvrir jusqu’à 100% de l’avance payée par le bénéficiaire.

 

Pour plus d’informations, voir ci-dessous ou consulter le site du CNL.

 

« Extraduction » – Aide à la traduction

 

Éligibilité générale

Sauf exceptions à la discrétion du président du CNL, tout éditeur professionnel est en droit d’effectuer une demande, dès lors qu’il a acquis les droits de l’ouvrage à traduire.

L’ouvrage original doit être en langue française, les ouvrages en français, sous droit, relevant des champs thématiques du CNL. Le matériel d’enseignement, les guides pratiques, les revues, les ouvrages appartenant au domaine public ou encore les projets ayant déjà bénéficié d’une autre aide publique à la traduction ne sont pas éligibles.

Toutes les langues étrangères sont acceptées.

Le CNL apprécie la conformité des dossiers aux critères d’éligibilité et présente en commission uniquement ceux qui y répondent.

La commission se réunit 3 fois par an :

  • février – date limite d’envoi le 31 octobre
  • juin – date limite d’envoi le 20 février
  • octobre – date limite d’envoi le 10 juin

Seuls les dossiers complets et envoyés avant la date limite de dépôt des dossiers sont présentés en commission.

Chaque éditeur étranger peut déposer au maximum 10 dossiers par session et par commission.

Pour plus d’informations sur l’extraduction – cliquez ici.

 

Contact :

Centre national du livre

Hôtel d’Avejan

53 rue de Verneuil

75007 Paris

Téléchargez le formulaire

Enfin, le CNL est responsable du programme de résidence pour les traducteurs qui souhaitent séjourner

en France pendant la traduction d’un ouvrage.

Plus d’informations ici.

L’institut Français, organisme qui dépend du Ministère français des affaires étrangères, propose également un programme d’aide à la publication (PAP).

Il concerne l’achat des droits par les éditeurs étrangers souhaitant publier des ouvrages français. Ce programme est dirigé par l’Institut Français de Paris. Le programme subventionne une partie ou la totalité des coûts de l’avance payée par l’éditeur étranger. Pour chaque session, un éditeur peut soumettre deux candidatures pour deux ouvrages français différents.

Les commissions ont lieu deux fois par an, en février et en juin. La candidature est à présenter au plus tard en janvier et en mai. Cliquez ici pour plus d’informations.

 

Les Instituts Français implantés à l’étranger proposent également des programmes de subventions. Ces programmes permettent de couvrir les coûts de traduction, mais aussi, dans certains pays, les coûts de production et de promotion des livres.

 

Ci-dessous, vous trouverez quelques-uns des programmes étrangers :

 

De temps à autre, les programmes de subvention sont renforcés pour certains pays, surtout lors d’échanges culturels entre la France et ledit pays. À titre d’exemple, lors de l’invitation d’honneur de la France à la Foire du livre de Francfort 2017, le programme de subvention allemand du CNL proposait des subventions couvrant jusqu’à 70% des coûts de traduction pour les ouvrages dont la publication était programmée avant la Foire.

 

Le programme “Jules Supervielle” de co-édition est un programme régional spécial destiné aux éditeurs d’Amérique Latine souhaitant travailler ensemble sur la publication de la traduction espagnole d’ouvrages français. Les projets de co-édition doivent impliquer au moins deux éditeurs venant de deux pays différents. Le programme finance l’achat des droits ou la publication des livres.

 

Abonnez-vous à la newsletter

pour suivre l'actualité BD